Cuba ou l’île de la tentation

2016 fut une année record pour Cuba sur le plan du tourisme. Une situation que l’île cubaine aimerait consolider pour cette année 2017, pour le plus grand plaisir des touristes.

Rue de La Havane/ ©imgres
Rue de La Havane/ ©imgres

Peut-être que certains avaient une vision quelque peu péjorative de Cuba. Cette île qui a été sous le joug d’un régime communiste depuis la fin des années 50, n’affichait pas ou peu la vision sexy que l’on peut avoir des Caraïbes. Des villes laissées à l’abandon, des aéroports vieillots, un réseau routier proche du néant. Bref rien de très attrayant pour passer ses vacances ou sa lune de miel. Et pourtant Cuba, deuxième île la plus peuplée des Caraïbes et première en terme de superficie (derrière Hispaniola), possède tous les atouts pour devenir LA destination des Caraïbes. L’île possède des paysages à couper le souffle, une histoire souvent plus riche que celle de toutes les autres îles des Caraïbes réunies. Sa capitale La Havane, sûrement l’une des villes les plus atypiques de cette région du monde, a su garder un charme fou des années 50. Notamment grâce à ses vieilles voitures américaine, classées désormais au patrimoine du pays. Mais pourquoi Cuba ne devient populaire que maintenant? Tout d’abord grâce à Barack Obama, qui, en annonçant la fin de l’embargo économique sur l’île castriste, a permis de créer un réel électrochoc sur l’économie locale. Mais le régime de Fidel Castro était encore quelque peu réticent à voir s’implanter autant d’étranger au sein de son île. Mais voilà, Fidel Castro est mort le 25 novembre 2016. Ces deux évènements ont permis à Cuba de voir se créer un flux de touristes très important sur son année 2016.

Une île qui s’impose peu à peu

Il y a quelques semaines, fin 2016, un évènement historique a lieu. La compagnie américaine American Airlines, opère un vol entre Miami et la Havane tous les jours. C’est la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale qu’une compagnie américaine opère un vol entre les États-Unis et Cuba. La compagnie ouvre la voie aux autres. Aujourd’hui une vingtaine de compagnies américaines et européennes sont en attente de créneaux pour pouvoir opérer des rotations vers Cuba. L’aéroport international José Marti de La Havane est d’ailleurs refait à neuf. Un projet d’agrandissement de l’aérogare international est même d’actualité.

Même son de cloche pour les croisiéristes, qui incluent quasiment tous désormais, une escale sur l’île de Cuba. MSC croisière, réalise même depuis le début de l’année 2017, des croisières au départ de Cuba. Une situation totalement inédite pour les habitants cubains qui ont compris que le tourisme est la clef de la réussite pour eux.

Arrivée à Cuba du premier navire de croisière américain/
Arrivée à Cuba du premier navire de croisière américain/ ©Europe 1

Depuis début décembre le réseau routier a été rénové sur les axes qui desservent les grands resort des tours opérateurs. Ces tours opérateurs ont d’ailleurs tous une envie folle de pouvoir construire de nouveaux clubs à Cuba.  Les très grands hôteliers de luxe se laissent facilement attirer par les promoteurs immobiliers qui leur proposent le rêve. Ainsi, Four Season, Hilton ou encore Club Med, cherchent à consolider la destination Cuba. Des noms qui font rêver. Cuba réalise une mue extraordinaire. On attend ainsi entre 3,5 et 4 millions de touristes étrangers à Cuba en 2017 contre 2,7 millions en 2015.

Pourquoi aller à Cuba?

Parce que l’île est absolument magnifique. Les zones les plus demandées sont les plages de Varadero, Playa Pilar, Cayo Guillermo, Playa Flamingo, Cayo Coco Playa Megano. Ses anciennes villes colonialistes espagnoles nous font tout de suite penser à un décor de Pirates des  Caraïbes. La faune et la flore sous-marine est l’une des plus riches des Caraïbes. Une île aux atouts impressionnants. D’ailleurs, il faut noter que de nombreux français se sont expatriés sur l’île cubaine, sûrement pour le cadre de vie. On en compterait environ 1000.

havanecapitale-000004383898small1
Centre-ville de La Havane/ ©DR

Des prix encore très attractifs

Si Cuba plait encore autant c’est parce que les prix de la destination balnéaire sont encore très abordables comparés aux autres destinations des Caraïbes. En France les ventes de billets d’avions pour Cuba se sont envolées pour cet hiver. L’île est en effet encore en développement. 2017 sera certainement l’une des dernières années où ces prix sont aussi intéressants. L’afflux massif de touristes cette année provoquera forcément en 2018 une hausse des prix.
Alors si vous voulez vous prélassez sur une plage de sable blanc dans les Caraïbes cet hiver, n’hésitez pas et partez pour Cuba.

Nicolas Entz

Image à la Une: Plage de Varadero/© voyage-cuba.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s